Sortir

Sorties : Ensemble, ensemble

ensemble-ensemble-1-185UNE HISTOIRE DE TRAVERSÉE

Auteur, metteur en scène et chorégraphe,
travaillant autour du langage, Vincent Thomasset
décale notre perception du monde et de la scène
avec sa nouvelle proposition baptisée
"Ensemble Ensemble"

Lire la suite...

Populaire et exigeant

OPPB-107Le Concert du Nouvel An de
l'Orchestre de Pau se joue
au Zénith samedi 5 et dimanche 6 janvier 2019.
C'est un rendez-vous artistique 
de haut vol
et très populaire 
attendu par les Palois

et les Béarnais

 

Lire la suite...

Oscar et le monde des chats

PAUSE CINEAujourd’hui, difficile de ne pas avouer
que Pixar
se taille la part du lion
en ce qui concerne le cinéma d’animation

 

Lire la suite...

Concert : Voix Russes

choeur Moscou 183

Le Chœur russe Moskova
fait escale à Pau pour un concert
à 9 voix à l'église Saint-Jacques.
Leur performance leur ouvre
les portes des plus grandes
salles de concert en Russie.
Ne ratez pas leur passage
à Pau le 18 décembre.

Lire la suite...

Le Free Market c'est ce week-end à Dantza

Free market qe 0274



Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore
le Freemarket c'est un joli marché
de créateurs locaux
soigneusement sélectionnés,
proposant livres et objets,
bijoux et accessoires,
papeterie, mode et layette.

 

Lire la suite...

Danse : Rules of Three

rules of threee 182

Danse: Rules of Three
Révélé sur la scène internationale
par The Dog Days are Over (2014),
fascinant exercice sur la répétition
de sauts et les combinaisons,
Jan Martens signe avec Rule of Three
son spectacle le plus « dansé ». 
Jeudi 20 décembre, à 20h30, 
à Espaces Pluriels.

Lire la suite...

On a vu : The Grinch (3/5)

THE GRINCHTHE GRINCH 3/5
On avait laissé notre grincheux
tout vert et tout poilu
avec la version live en 2000,
incarnée par Jim Carrey
(Le Grinch, de Ron Howard).
Cette fois, c’est adaptée
en animation que débarque
la relecture du célèbre conte
éponyme écrit par 
Dr Seuss en 1957.

 

Lire la suite...

La critique ciné : Overlord 3/5

CinemaOverlord, c’est un peu ça :
une petite « bisserie » à l’ancienne,
délicieusement bébête
mais méchamment divertissante,
avec un pitch à base de GI’s ricains
dégommant du nazi zombie.

Vous reprendrez bien une petite louche de série B ? Parce qu’on ne va pas se mentir, Overlord, c’est un peu ça : une petite « bisserie » à l’ancienne, délicieusement bébête mais méchamment divertissante, avec un pitch à base de GI’s ricains dégommant du nazi zombie. Oui, outch, rien que ça. Pour son deuxième long-métrage, le réalisateur Julius Avery a été épaulé par le producteur J.J. Abrams. Si son premier film lorgnait vers le drame d’action (Son of a gun), le cinéaste s’essaye cette fois à un mélange hybride, à la croisée entre film de guerre et production d’horreur. Overlord suit donc un groupe de parachutistes largués en France occupée pour une mission. Pas de chance : ils vont tomber sur un labo secret, où de vilains Allemands ont la fâcheuse tendance à lever le bras droit tout en menant des expériences surnaturelles. Avec pareil récit, Avery remplit évidemment son cahier des charges à coup de personnages caricaturaux, de délires régressifs
et de second degré. Exubérant et extravagant, certes, mais suffisamment bien emballé et bien mené pour accrocher la rétine et faire passer un bon moment.
Mélange de Call of Duty (les scènes de guerre sont top) et d’Inglorious Basterds à la sauce zombie, Overlord possède tout de même un sacré lot de défauts : incohérences, soucis de logique, rythme parfois mal agencé, décors misérables, ce film avec le cul entre deux chaises (guerre ou horreur ?) aurait certes mérité un peu plus de folie. Mais il se regarde surtout pour ce qu’il est : un programme qui dépote, efficace tout en étant grotesque. Bref, un plaisir coupable.

Horreur/Guerre, de Julius Avery (USA). Durée : 1 h 50.
Avec Jovan Adepo, Mathilde Ollivier, Wyatt Russell, Pilou Asbaek…

 

On a testé pour vous...Ô Petit Bigourdan

petit bigourdan 2Au premier étage des Halles de Pau,
la boucherie ô petit bigourdan
est aussi un bar à viandes.
Florian Borde-Baylacq travaille en direct
avec les éleveurs.

Lire la suite...