Sortir

Cinéma Saint-Louis: soirée japanime

Ghost in the shell Arise

 

Vendredi, le cinéma Le Saint-Louis
propose une soirée spéciale japanime
avec la projection
des 4 épisodes
de «Ghost in the shell : Arise»

 

 

 

 

Plus de 3 heures de pur bonheur geek pour les fans de japanime. Si vous n’avez pas compris cette première phrase, tournez la page ou glissez juste votre regard vers la droite et allez chercher dans l’agenda des sorties un truc qui vous parle plus. Car si vous n’êtes pas capable de mesurer le kiff que ça va être de pouvoir s’enquiller les 4 «borders» (épisodes, quoi) de «Ghost in the shell : Arise» dans la même soirée, c’est que vous êtes du côté obscur de la Force.
En revanche, les fans de manga et particulièrement ceux de ces «préquels» (les épisodes qui sont tournés après, mais qui se passent «avant» - vous suivez ?) de «Ghost in the Shell», le film de Mamoru Oshii, vont adorer ! Pendant 4X50 minutes, soit 200 minutes, donc 3h20 pour être précis, on va être replongé dans la trépidante vie du major Matoko Kusanagui (c’est une fille, mais «la major» ça fait un peu maison de disques, non ?) qui vient juste d’intégrer la Section 9, une cellule qui traque les terroristes qui menacent New Port (Toute ressemblance avec des faits réels... Blablabla...). Et tout cela se passe en 2027 (pas si loin...), après la Quatrième guerre mondiale (pas si loin non plus...). De quoi bien nous remonter le moral, tiens !
Cette soirée, que l’on peut consommer en menu (les 4 épisodes d’un coup), ou à la carte (on choisit son/ses épisodes) s’adresse a un public averti, qui prend généralement le pass, situé entre 16-18 ans et 35 ans. Un public qui, malgré le relatif succès de la convention manga/jeux-vidéos fin septembre, reste tout de même confidentiel.
D’ailleurs, Jean-Baptiste Pontacq-Servat, directeur du CGR Saint-Louis, reconnaît que ce n’est pas avec une soirée comme celle-là qui fera le chiffre du siècle, mais proposer des soirées spéciales est une façon pour le cinéma du centre-ville de se démarquer de son grand concurrent, vers l’université. Et de répondre à des attentes, diversifier les propositions.
Le ciné propose ainsi régulièrement des soirées à thèmes comme les soirées «spécial filles» (lire à côté), «qui marchent très fort!», ou encore des soirées «Bollywood» qui mêlent ciné et danse. Ou quand le cinéma redevient un lieu de divertissement, au sens large.

PRATIQUE
Vendredi 17 octobre au cinéma Saint-Louis.
Tarifs : le pass de 4 films = 20€. Sinon, 5€ par film.
19h30 : Episode 1, «Ghost pain»
20h45 : Episode 2, «Ghost wispers»
22h : Episode 3, «Ghost tears»
23h : Episode 4, «Stand alone complex»

 

  Soirées spéciales  

BollywoodSoirées filles. C’est quoi, au juste, une soirée filles au cinéma ? Une soirée où l’on a le droit de venir en pyjama avec des pots de glaces XXL ou des bombecs qui fondent ailleurs que dans la main? Naaan. Au St-Louis, la soirée «girls», c’est un buffet-apéro offert, parfois un quizz sur des vieux films et la projection d’un film plutôt à l’adresse des nanas.

Soirées Bollywood. Ces soirées-là (han-han, han-han) «on mate, on danse...» On mate, un film bien sûr, et du bollywood, évidemment, mais aussi les démonstrations de danse indienne assurée par une asso paloise. Avec toujours le petit buffet offert qui va bien.

 

Renseignements:
Cinéma Saint-Louis 1 rue Maréchal Joffre.
0892 688 588 (0,34 €/minute)
www.cgrcinemas.fr