Sortir

Fête de la musique: la nouvelle scène Afro de Pau

fete-de-la-musique-204Cette année, Pau célèbre la Fête de la musique aux sons de la nouvelle scène africaine ! Électriques et éclectiques, les artistes témoignent d'une véritable révolution musicale.

 

L'une des plus importantes révolutions musicales de notre temps se déroule sous nos yeux, et en ce moment même, en Afrique. Elle est en train de s'étendre dans le monde entier. Ce n'est pas une simple évolution des sons avec l'afro-beat, l'afro-pop et l'afro-house. C'est une révolution qui nous apprend aussi l'histoire des sociétés africaines, car la révolution musicale est intrinsèquement liée à l'évolution sociale. Ce n'est pas nous qui le disons c'est TRACE Magazine et on peut leur faire confiance. Autrefois, les griots étaient ces poètes, chanteurs et musiciens ambulants d'Afrique dont le talent d'improvisation semblait relever de la folie. Il y a encore 20 ans, la musique africaine séduisait par son côté traditionnel et authentique voire cliché. C'était sans compter sur l'émergence d'artistes pétris de modernité, en quête d'innovation permanente pour casser les codes et révolutionner la scène musicale internationale. C'est cette nouvelle génération que les Palois vont pouvoir découvrir vendredi 21 juin dans les rue de Pau. Afro pop, hip-hop, rock noise, rock garage, rock touareg, afro-house... Ce qui séduit aujourd'hui dans la musique africaine, c'est sa capacité à fusionner avec d'autres genres. À l'image d'artistes comme MISSY NESS qui officiera sur la scène numéro I, Place Clémenceau, teintant l'underground contemporain de rythmes arabes traditionnels. Le Benin International Musical, lui, se réapproprie les rythmes vaudous et les chants traditionnels béninois à travers des tonalités trip-hop, pop-rock et électroniques. Jupiter Kobondji et son groupe Okwess dont la musique peut être qualifiée de transe expérimentale crée un électrochoc à l'aide d'un condensé de transe traditionnelle digérée à la mode kinoise. Beaucoup d'autres pépites se succéderont sur les dix scènes proposées aux palois en cœur de ville. Les groupes locaux seront également mis à l’honneur, comme autour de la scène IV, place de la Déportation, où la ville proposera en partenariat avec l'Ampli, les rappeurs du groupe Le Désordre ou encore la pop rock de Tidy Mess. Cette 38e édition de la Fête de la Musique promet de belles découvertes le 21 juin prochain de 19h à 1h30 du matin.
Programme complet sur www.pau.fr