Sortir

Optraken, des acrobaties qui parlent de la vie !

optraken-201Les 5 acrobates du collectif Galaktik Ensemble
sont sur la scène de l'Espace James chambaud
pour un spectacle remuant mais très virtuose.
Les 28 et 29 mai à Lons.

Optraken est la première pièce du groupe Galactik Ensemble qui réunit cinq acrobates aguerris. Ils jouent de la ruse et de l'esquive pour s'adapter à un environnement accidenté. Face au danger, ils parlent de résilience. Les cinq se sont rencontrés à l'École Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois en 2006 avant de travailler ensemble pour défendre une "acrobatie situationniste". En référence à ce mouvement des années 1960 qui refusait la séparation entre l’art et la vie, ils présentent un spectacle où il leur faut échapper à de multiples obstacles, d’un plafond qui s’écroule à des pétards, en passant par des sacs de farine qui les ciblent. Il s’agit ici de retomber sur ses pattes et à l’évidence, le Galactik Ensemble est à même d’apprivoiser la gravité et excelle dans l’exercice. Là où d’autres disent trajectoire contrôlée, maîtrise et virtuosité, ces cinq acrobates répondent habileté, ruse et intelligence de l’instant. Réagir plutôt qu’agir, affronter l’inattendu et le nouveau, en un mot, oser l’aventure acrobatique. Un spectacle d’esquive, d’une animale et primaire intelligence qui s’envisage comme un défi collectif pour faire face au danger. Une façon ludique et parlante de résister à l’oppression pour "mener une réflexion sur l’homme et le rapport qu’il entretient à un environnement hostile". Face à l’imprévisible réel de nos sociétés, ils explorent en direct sur scène ces instants dangereux où le contrôle échappe et où il faut lutter pour conserver son intégrité. Au millimètre près, dans une mise en scène et chorégraphie impeccablement rythmées pour éviter les éléments hostiles, les circassiens proposent un terrain d’entente, dans un environnement dévasté. "Nous questionnons, expliquent-ils, la faculté de l’homme à s’adapter de manière durable (...). L'espoir, nous le convoquons à travers la résistance à l'oppression dans toutes ses stratégies et dans notre indéfectible solidarité".

Les mardi 28 et mercredi 29 mai à 19h30
à l'Espace James  Chambaud, à Lons.