Sortir

Danse : Rules of Three

rules of threee 182

Danse: Rules of Three
Révélé sur la scène internationale
par The Dog Days are Over (2014),
fascinant exercice sur la répétition
de sauts et les combinaisons,
Jan Martens signe avec Rule of Three
son spectacle le plus « dansé ». 
Jeudi 20 décembre, à 20h30, 
à Espaces Pluriels.




Pour le chorégraphe Jan Martens la règle (Rules of three) de trois c’est autant de danseurs et de tableaux pour un exercice de style rhétorique et mathématique. Un pari formel et énergique pour les interprètes. e jeune chorégraphe belge, absorbé avant tout par l’humain, son mystère, sa capacité à se transformer et à s’adapter, exploite différents vocabulaires gestuels qu’il échantillonne dans ses créations à l’esthétique sauvage, à la fois brute et mathématique. Rule of Three est un concert dansé construit comme un recueil de nouvelles : des scènes autonomes, riches en contrastes et néanmoins cohérentes. La musique, interprétée en direct par NAH, producteur et batteur américain, est la force motrice de la pièce. Empreinte de punk, de noise et d’avant-jazz, baignant dans l’agitation fébrile du hip-hop, ses variations conduisent les changements d’atmosphère. Les contradictions physiques et les ruptures de rythme surprennent d’un instant à l’autre, nous entraînant dans une spirale envoûtante. Les danseurs passent de l’immobilité à l’explosion, du mouvement intuitif à des effleurements réservés, avec une nonchalance chaotique. Les costumes aux couleurs primaires, jogging bleu, jaune et rouge se font de plus en plus courts, jusqu’à la nudité. Quand la musique s’arrête, la lumière se rallume et les corps se dénudent. Chaque partie correspond à un changement de valeurs, de nouvelles règles, une nouvelle partition musicale, lumineuse et corporelle. Les danseurs qui prenaient soin de garder la distance dans la première partie, se frôlent peu à peu avant de finir par se toucher. Dans leur nudité biblique, les danseurs s’amusent à interpréter des postures hésitantes, légèrement gênées et joueuses. Au-delà de la complexité de l’écriture et de la virtuosité physique, Rule of Three donne à voir la beauté de l’être humain dans son incomplétude.

Jeudi 20 décembre à 20h30 à Espaces Pluriels
ville-jurancon.fr
Tél. 06 32 84 35 10

 MAIS AUSSI 

 

Paysage Fiction
Le festival accès)s( présente au Bel Ordinaire, une visite guidée de l'exposition "Paysage-fiction". Au travers de 23 formes plastiques, visuelles ou interactives, les artistes invitent à la contemplation d’une nature contrôlée ou sublimée en jouant avec les éléments qui la constituent : couleurs, lumières et mouvements.
On plongera son regard dans des paysages miniatures, on explorera les couleurs cachées des nuages, on arpentera des forêts inquiétantes, on déclenchera un tremblement de terre.
Le 8 décembre à 16h au Bel Ordinaire

 

ceramique 182Un parcours mosaïque
La mosaïque est d'abord un art décoratif consistant à tailler et assembler des morceaux de marbre, granit, verre, émail, céramique et autres matières, dans le but de former un motif.
Autodidacte en la matière, l'artiste Michèle Souard revisite les matières et les poses de cette technique très utilisée dans l’Antiquité grecque et romaine jusqu’à son apogée à Byzance et à la Renaissance avant son déclin et sa quasi-disparition. Son thème de prédilection est notamment influencé par la poésie des jeux de lumière sur les matières et l'expression d'un sentiment singulier de mélancolie et d'enchantement mêlés.
Du 11 au 16 décembre à la Chapelle de la Persévérance