Sortir

Ciné : Les Indestructibles 2

Cine indestructiblesFilm d'animation de Brad Bird (USA).
Durée : 1 h 45.
4/5

Question : est-il possible de proposer une suite décente à un chef d’œuvre de l’animation 14 ans plus tard ? Réponse : oui, quand on a Brad Bird sous la main. Le génie de Pixar est donc de retour avec le deuxième volet de sa famille d’Indestructi-bles, commençant pile là où s’arrêtait l’original. Hélène, alias Elastic Girl, doit reprendre la tête de la mission « sauver le monde », tandis que Bob se retrouve à gérer les tâches de la vie quotidienne à la maison.
De là, Brad Bird – qui n’a rien perdu de sa maîtrise – embarque directement le spectateur dans un grand-huit riche en émo-tions et en rires. La patte du réalisateur est visible dès les premières minutes : Les Indestructibles 2 fait preuve d’une technicité folle dans ses plans et son découpage, et reste visuellement splendide (l’ouverture du film et le plan de la poursuite à moto sont bluffantes). D’une grande inventivité, la mise en scène est impossible à prendre en défaut.
Dans ce récit survitaminé, Brad Bird a également le culot d’en-quiller les scènes déjà cultes. En témoignent par exemple ces séquences à la maison d’un papa complètement paumé ou le sketch hilarant du bébé Jack-Jack combattant un raton-laveur. À ce titre, le personnage de Jack-Jack est la réussite du film, s’imposant sans conteste comme le protagoniste le plus inven-tif et, surtout, le plus drôle. En offrant des scènes mémorables et sans tomber dans le piège de la pâle copie du premier opus, les Indestructibles 2 se rattrape de quelques menus défauts (une histoire sans trop de surprises et un méchant bien plat…). À noter également que Brad Bird a eu l’excellente idée d’inscrire son film dans l’air du temps, en abordant diverses thématiques comme la parité hommes-femmes ou encore la conciliation travail-famille. Une réussite, un retour en force.