Sortir

On a vu...

cine24H LIMIT


Ethan Hawke (Les 7 Mercenaires)
incarne Travis Conrad, dans le nouveau film
d’action de Brian Smrz (Mort subite).
Il joue un tueur d’élite sur le point de prendre
sa retraite lorsqu’il se fait tuer lors
d’une mission en Afrique du Sud.

 

La critique ciné : 2/5  

 

Mais ses employés ne sont pas encore prêts à le laisser partir alors ils tentent une expérience et arrivent à le réanimer pour 24 heures seulement.
Le compte à rebours de sa dernière journée est inscrit en chiffres digitaux sur son bras, ce qui n’est pas sans rappeler le film de science-fiction d’Andrew Niccol, Time Out, sorti en 2011 (et qui était nettement plus réussi). Malheureusement, 24H Limit est prévisible. Trop prévisible même. Le scénario en lui-même a déjà été vu plusieurs fois : un tueur d’élite qui attend simplement que tout le monde lui fiche la paix, sur la voie de la rédemption, mais qui, par sens du devoir, va accepter une dernière mission. On retrouve ainsi tous les clichés d’un film d’action dans un très court laps de temps (le film ne dure qu’une heure trente) et la scène de baston finale relève du fantastique. Conrad aurait dû mourir déjà depuis un moment, étant donné qu’il a perdu au moins 32 litres de sang, son corps est criblé d’éclats de balles, mais il tient toujours debout.
Dans 24H Limit, force est de constater qu’Ethan Hawke porte à bout de bras le film. Il tente de montrer que son personnage est un gars bien, notamment grâce à ses hallucinations dans lesquelles il revoit sa femme et son fils décédés. Mais cela ne prend pas vraiment. On notera toutefois des scènes de bagarres réussies et bien chorégraphiées. Brian Smrz a refusé de les réaliser par ordinateur et a préféré utiliser de vrais cascadeurs et ses acteurs. Ce qui rend très bien à l’écran.
Bilan ? Si vous voulez un bon film d’action, refaites-vous plutôt un Die Hard.

> Thriller/Action (USA), 1 h 32, de Brian Smrz. Avec Ethan Hawke, Paul Anderson.