Sortir

Theâtre : Fanny et César au Saint-Louis

MONTAGE FANNYUn des plus grands classiques
de
Marcel Pagnol,
Fanny et César revient sur la scène
du théâtre Saint-Louis,
les 30 et 31 décembre.

 

 

 

 

La mise en scène est signée par Marie Fabre de la compagnie le Théâtre du Gaucher. Tout le monde connaît les protagonistes peut-être les plus célèbres de l'œuvre de Marcel Pagnol. Marius est parti sur le Malaisie pour trois ans. Fanny apprend qu’elle porte un enfant de lui mais pour sauver l’honneur de sa famille, va accepter la main de Panisse. César finira par accepter ce mariage grâce à l’arrivée de cet enfant. La vie s’organise de façon relativement sereine entre le bar de César, et la voilerie de Maître Panisse, jusqu’au retour de Marius… En décembre 2010, lors de la création de Marius au Pari à Tarbes, le Théâtre du Gaucher n’imaginait pas le succès que cette nouvelle aventure théâtrale allait rencontrer. Partout où la troupe est passée, la même question revenait après les représentations : A quand la suite ?
"Notre réponse était : si le spectacle tourne, nous ferons la suite. Nous y sommes ! Dans son adaptation et sa mise en scène de Marius , Catherine Sparta avait insisté sur la vérité qui se cachait derrière la truculence et les répliques cultes des personnages" témoigne Stéphane Blancafort le fondateur du Théâtre du Gaucher. Il en sera de même dans l’adaptation de "Fanny/César" de Jacques Chauvin et Marie Fabre qui conduira les acteurs à chercher encore plus de sincérité dans l’interprétation puisque les thèmes mis en valeur sont des plus actuels : la parenté, le mariage, le devenir des enfants…
La compagnie Le Théâtre du Gaucher est née en 1996. Dès sa création, la troupe joue dans la région paloise et à Paris les deux célèbres pièces « Art » de Yasmina Réza et "Cuisine et dépendances" de Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui. En juillet 1999, le Théâtre du Gaucher croise la route de Roger Hanin. Celui-ci s’intéresse de près à la compagnie et lui commande une création pour le festival de Pau. S’en suivront alors d’autres mises en scène aux tons variés, comme "Cravate-club" de Fabrice Roger-Lacan, "Le barbier de Séville" de Beaumarchais, ou encore "Variations énigmatiques" d’Eric-Emmanuel Schmitt.
Depuis 2006, le Gaucher travaille en étroite collaboration avec la compagnie « Il est une fois » dirigée par Bernard Monforte.

Renseignements : 05 59 27 27 08