Sortir

Vague de chaleur au Zénith

calypso-roseLe Zénith ouvre sa nouvelle formule ZIP avec la diva antillaise Calypso Rose
et la jeune paloise promise à un bel avenir Miu Queiroz.

Vendredi 3 novembre

La Diva du genre, voilà une chanteuse qui porte bien son nom ! Originaire des Antilles, Calypso Rose a rencontré le succès hors de son île à plus de 70 ans, avec la complicité d’un producteur de choix : Manu Chao. Elle a chaloupé l’été 2016 à l’affiche des festivals avant de prolonger son succès dans les salles de concert à l’automne.

 

À 76 ans, la chanteuse doit son salut scénique à l’ex Mano Negra Manu Chao, qui a revêtu pour l’occasion l’habit de producteur façon “bonne fée”. Ensemble, ils ont présenté une pépite discographique chaleureuse qui témoigne de la joie de vivre de la chanteuse antillaise. Il faut dire qu’elle revient de loin : à la tête de cinquante ans de carrière, jalonnée d’une vingtaine d’albums, de nombreux concerts et de collaborations prestigieuses (Bob Marley…), Calypso Rose n'a pas toujours eu la vie facile. La septuagénaire a dû faire face à la pauvreté, à la violence et à l’injustice. Mais aussi à plusieurs cancers et crises cardiaques. Désormais libérée des emprises économiques et de la maladie, elle poursuit avec bonheur une carrière… et une vie aux mille facettes entre deux concerts.
En tout cas, Calypso Rose n’en finit pas de conquérir les oreilles et de faire bouger les hanches du public à travers l’Europe.
Elle sera précédée sur la scène du Zénith par une jeune paloise plus que prometteuse.
C'est en 2015 que le projet musical personnel de Miu Queiroz prend forme et voit le jour. Repérée suite à un appel à talents, Miu Queiroz est invitée par la ville de Pau à ouvrir la soirée de la Fête de la musique 2015, en première partie de l’artiste brésilienne Flavia Coelho. Depuis ce jour, elle multiplie les concerts sur Paris et en province, invitant les spectateurs à découvrir sa voix douce et chaleureuse, ses mélodies envoûtantes et ses rythmiques entraînantes « do Brasil ».

Vendredi 3 novembre à 20h au Zénith de Pau