Ty Bilig : un tour en Bretagne

 

RESTO principale resto ty biligPetite fille de crêpière,
Céline Flecher envisage son métier
comme une passion.

 

Vous voulez du breton ? Vous aurez du breton. Et c’est bien tout ce que l’on souhaite lorsqu’on rentre dans cette crêperie qui nous promet du made in Bretagne dès la devanture.
Derrière les fourneaux du Ty Bilig, ouvert depuis la mi-septembre seulement, Céline Flecher ne peut le cacher : cet accent n’est certainement pas béarnais. Cette petite fille de crêpière née à Quimper sait ce qu’on y mange, là haut, et elle sait aussi bien l’apprécier que le cuisiner. Sur la carte, les galettes au sarrazin sont variées et les crêpes sucrées tout autant (et la recette de leur pâte est de mamie, avec l’ingrédient secret qui va bien, évidemment...). Et là où c’est appréciable, lorsqu’on est adepte des bons produits, c’est qu’on y trouve de la galette 100% bretonne, avec boudin noir et oignons au cidre, par exemple, mais pas seulement.
Céline pratique le client du sud-ouest et son palais exigeant depuis 7 ans. Forte de son expérience de cinq ans en crêperie à Saint Jean-de-Luz et au Canada, elle a travaillé sa carte en mixant des idées glanées ça et là avec des produits locaux, pour séduire la clientèle paloise. Et elle sait y faire, de ce côté là. Le jeune Chef propose une galette et une crêpe du moment qui varient à peu près chaque semaine : gourmandes, qui sortent un peu de la carte, elles donnent l’eau à la bouche. En témoigne cette crêpe Fruits des bois, glace au yaourt et coulis de fruits rouges (désolé si vous étiez tenté, à partir de cette semaine ce sera poire Belle-Hélène, mais ça devrait vous donner envie aussi !).
Côté boisson, on a totalement les pieds en Bretagne avec des bières bretonnes (de la Tonnerre de Brest et de la Britt) et un cidre provenant de la cidrerie Menez-Brug, située à Fouesnant. C’est dans le Finistère, on a cherché, et c’est loin, pour résumer. Grâce au Ty Bilig, on s’en rapproche un peu. et ça fait du bien au moral, comme aux papilles.

 

                            

Dans l’assiette

RESTO secondaire crpePeut-être sommes nous un brin routinier, mais pour nous la meilleure des galettes est la complète : oeuf, jambon, emmental. Du coup, malgré la multiciplité des recettes proposées sur la carte du Ty Biling, on a opté pour cette dernière. Et c’était délicieux. A noter la pâte au top, fine et absolument pas bourrative.

Notre compagnon de tablée aura lui choisi une galette piperade et jambon de pays, qui eut l’air de faire son effet. En dessert, un far breton super bon pour nous, et une crêpe au caramel beurre salé pour lui, malheureusement trop peu tartinée à son goût. Quand on est gourmand, hein...

 L’addition

12 € le menu des corsaires,
soit une galette classique + une crêpe classique ou un far + une bolée de cidre.
En gros, on a envie de dire que c’est le tarif !

En pratique

Crêperie Ty Bilig
57 bd Alsace Lorraine. 
Ouvert du lundi au samedi. 
Fermé le lundi soir. 

Rens. : 05 59 02 48 99.
www.facebook.tybilig.com