Restos

Resto : Le Bistrot des Halles

P19 BistrotdesHallesLe p’tit zinc gourmand

Véro et Pierre,
les accueillants patrons
du Bistrot des Halles,
petit boui-boui
où il fait bon manger
pour pas très cher.

 

 

 

 

Dès qu’on est entré dans ce boui-boui (c’est tout petit, donc mignon), on a eu un flash.On a immédiatement imaginé des gars attablés sur les nappes à gros carreaux vichy rouge et blanc, un p’tit ballon à portée de main, casquette ou béret vissés sur la tête, et Gitane maïs collée au bec, en train de taper le carton.
Ça se passerait vers 7-8 heures le matin, à l’heure où les primeurs, maquignons et autres producteurs du marché viennent se refaire une petite santé avec un casse-croûte bien mérité. Si ce n’est qu’on a plus le droit de fumer dans les troquets, on y est !
Dumoins, on pourrait y être. Car, le samedi matin, dès 6h30, le Bistrot des Halles propose tapas ou une bonne assiette de gras double, pour un petit déjeuner à la fourchette des familles. Sauf que voilà, le samedi, à cette heure-là, on dort. Ou on n’est pas couché. Mais quoi qu’il en soit, c’est pas notre heure ! Assumant notre côté «petit joueur», on a donc fait classique, en allant au Bistrot des Halles à une heure décente : pour le déjeuner.
Ce qui est sûr, c’est que le pari de Véro et Pierre, les tauliers, de nous replonger dans l’ambiance zinc du marché est réussi. Et pas seulement à cause de la déco. Les plats à la carte, déclinés sur ardoises, ont eux aussi une petite saveur terroir d’autrefois qui fait plaisir.
Une cuisine sans chichis, comme les patrons; des plats copieux et bons, comme à la maison (ou pas).  Puis ce qui est bien aussi, au Bistrot des Halles, c’est que l’on peut y manger à toute heure : en dehors des menus et plats du jour, on peut toujours s’accouder à un petit bout de comptoir pour manger vite fait une omelette ou une tartine.
Entre amis, c’est encore mieux.
En plus, c’est la philosophie de la maison : «Il y a de tout dans ce bistrot : des mal  rasés, des propres sur eux, des intellos, des ouvriers, des jeunes, des noirs, des dames, des couples, des blancs, des jaunes[...]Notre petit bistrot de quartier est bien là, offrant les produits des halles avec cette ambiance où le zinc est le seul métal conducteur d’amitiés !»

 

Dans l’assiette


P19 RestoHarengFilets de harengs, pommes à l’huile.

Ahhhh ! Que c’est bon ça ! Un plat typique de bistrot ...
La dernière fois qu’on en avait mangé, c’était chez Mamie.
Et là, c’était pareil ! Des pommes de terre juste tièdes comme il faut,

un léger filet d’huile, mais pas trop, et un peu de salade verte pour accompagner le tout. Un régal.
Et copieux avec ça ! Du coup, après «l’entrée» on est directement passé au dessert : un crumble
aux fruits, maison (comme tous les desserts)... Hmmmm !

 

L’addition
Formule du midi : entrée + plats + café ou plat + dessert + café = 11€
Les entrées : entre 5,50€ et 8€.
Les plats: entre 8,50€ et 12,50€. Desserts: entre 3,50€ et 5,50€. Tartines : 8,50€.

En pratique
Le Bistrot des Halles, 11 rue de la République (face aux Halles).
Ouvert du lundi au samedi de 6h30 à 17h.
lebistrotdeshalles.perso.sfr.fr