Restos

Brasserie d'Orléans, l'anti-morosité

Brasserie-Orleans-184La maison est bonne,
bonne en qualité et bonne en humeur.
Un midi à la Brasserie d’Orléans,
ça réchauffe

 

 

Il y a d’abord un comptoir qui encaisse les coups parce qu’ici ça discute, ça refait le monde. La rivalité des Basques et des Béarnais, les primaires, tout y passe. Après tout nous ne sommes pas dans un lounge mais dans un bar brasserie. Et pas n’importe lequel. Huit ans seulement après son ouverture, l’établissement de Patrice Merlet donne l’impression d’avoir une longue histoire, de celles que l’on retrouve dans ces petites brasseries de quartier tenues sur plusieurs générations par la même lignée. S’il règne une atmosphère aussi savoureuse à la Brasserie d’Orléans c’est aussi et surtout parce que Patrice Merlet y met du cœur, et pas qu’un peu. Seul dans sa cuisine, il fait tout lui-même, du foie gras jusqu’aux îles flottantes. Une cuisine simple mais généreuse comme ce civet de sanglier que nous dégustons au comptoir, la place venant à manquer en salle. "Quand on vous sert une omelette aux cèpes en entrée ou encore des huîtres dans le menu du jour à 12 € vous repartez avec le sourire" nous lâche un client fraîchement conquis par la maison. Passé par le Berry puis par l’étal de boucherie de ses parents aux halles de Pau, Patrice Merlet aime les beaux produits. Les habitués se sont passé le mot. Sa poule au pot ou bien encore ses gras-doubles sont de sérieux candidats. Le chef depuis sa cuisine ouverte tend l’oreille et sourit. Cyrille Biraben lui lance un "Il est bon ton foie gras, tu devrais te mettre à la cuisine".

 

 

BRASSERIE D'ORLÉANS
23 rue d'Orléans à Pau
Tél. 09 81 83 68 09
Du lundi au samedi, le midi uniquement