Dossiers

Les fêtes à Pau

expatsQuand les "expats" se retrouvent

 

Noël est la période préférée des Palois vivant en dehors des frontières du Béarn pour revenir au pays. Autour du 25 décembre, ils sont nombreux à revenir sur Pau et les coups de fil ou rendez-vous via Facebook vont bon train. Les points de ralliement les plus courus sont les bars du boulevard des Pyrénées et la boîte de nuit le Durango qui attire de nombreux anciens du lycée Louis Barthou. Les "expatriés" se retrouvent aussi au N° 5, rue Maréchal Joffre et au Café du Passage place Reine Marguerite. Grégoire Darrigrand est étudiant à Nantes depuis trois ans. Pour lui, le rituel est le même chaque année depuis son départ de Pau. "On se retrouve avant les fêtes au Galway. J'aime bien être à Pau à ce moment de l'année parce que tous les amis y sont aussi et que la ville est plus animée que d'habitude". Jérôme Aupic est un chaud partisan des soirées au Durango avec ses anciens camarades de classe de terminale de Barthou. "On arrive difficilement à se croiser l'été mais là c'est différent. On retrouve la nostalgie des soirées dans le centre-ville quand personne n'avait le permis et que les parents nous récupéraient à 5 heures du matin à la sortie de boîte" Pour ces jeunes ayant grandi à Pau, l'essentiel de ces retrouvailles a lieu avant les fêtes de Noël. Arrivé le 31 décembre, les jeux sont souvent déjà faits. "Pas mal de copains repartent fêter le nouvel an dans les villes où ils poursuivent leurs études" estime Laura, Paloise et étudiante à Bordeaux.