Dossiers

Ces objets à faire soi-même

objetsp5Sont-ils de nouveaux laboratoires
de recherche ou plus simplement
des ateliers ultra high-tech
pour bricoleurs 2.0.

 

 

 

  

 

 

 

 

Il est certainement un peu tôt pour évaluer la contribution des Fab Lab à notre économie même si en France, déjà quelques innovations y ont vu le jour. Pau n'échappe pas au phénomène. Pour savoir ce que renferment ces Fabrication Laboratory, il suffit de se rendre, rue Despourrins. Dans les mêmes locaux que la Cyberbase, se trouvent des outils encore assez peu familiers à la plupart d'entre nous. Logiciels de modélisation, équipement de soudure de précision, découpeuse laser et surtout l'imprimante 3 D, le génome commun à tout Fab Lab digne de ce nom. Géré par le collectif MIPS, ce Fab Lab c'est du sérieux, néanmoins ouvert à tous. L'utilisation du matériel à des fins personnelles ou professionnelles se fait sous la supervision d'un pro selon des créneaux horaires définis à l'avance. Des poignées pour volets roulants, au microscope artisanal, en passant par un prototype pour une TPE, jusqu'à de l'éclairage pour deux roues, le catalogue des créations maison est déjà assez fourni. Un autre Fab Lab a ouvert ses portes à Billère, dans l'enceinte du Bel Ordinaire. Dans un esprit collectif, le mot d'ordre est ici de rendre la technologie accessible à tous. "Le partage des savoir est au coeur de notre démarche" explique Stéphane Vogel Singer. La proximité avec le centre d'art explique que cet atelier ait aussi une sensibilité artistique.
www.mips-lab.net
www.fablab-pau.org