Dossiers

Première : L'univers Geek & Manga déboule à Pau

affiche PAGS p4Le Pau Anime Game Show, c’est sympa,
mais ça ne dure qu’un week-end...

Tmv est allé à la rencontre des acteurs
de la culture geek, game, manga
et animés de Pau.

                                                         

L’azerty club L’asso des geeks

Azerty 1 recad p4L’Azerty Club, c’est l’asso des geeks palois. Et c’est même à elle que l’on doit la tenue de ce premier Pau Anime Game Show. Parce que depuis 14 ans, l’Azerty organise la plus grande lan party (rassemblement de gamers) du coin : l’Azerty Party; soit 200 gars qui s’affrontent  jour et nuit, sur un week-end, dans des tournois de jeux vidéo. Sauf qu’organiser tout ça, ben ça prend du temps, de l’énergie, et que ça demande des moyens. Ne se sentant pas de porter un tel événement seuls une quinzième fois, Thierry Berit-Debat, président de l’Azerty, et son équipe de béné-voles, ont voulu s’entourer de pros de ce type d’événementiel. Le PAGS, premier du nom, a donc été monté autour de l’Azerty Party, qui avec ses deux tournois majeurs, sera donc une des animations phare de la convention de ce week-end.
«On a besoin de salon comme ça, pour montrer la réalité de l’univers des jeux vidéo et démonter certains clichés. Bien sûr, il y a des aficionados, mais les jeux vidéo, c’est ouvert à tous et les joueurs ne sont pas des «autistes» qui s’acharnent jour et nuit sur leurs consoles sans rien faire d’autre ! La majorité des gamers sont des gens qui ont des familles, des enfants, un boulot...»

«Tous les joueurs ne s’acharnent pas jour et nuit sur leur console ou leur pc.
Ce sont des gens avec des familles, des enfants, un boulot».

D’ailleurs, l’Azerty dépasse la seule vocation de rassembler des fondus de jeux. Son credo, ce sont les geeks. Pour résumer, des types qui, certes, aiment passer du temps à jouer, mais aussi à «bidouiller» leurs ordis, créer des programmes et des jeux. Bref, de vrais petits génies de l’informatique. «A la base, quand on a créé l’asso, on était des étudiants de la fac de Pau, passionnés d’informatique, de cablâge etc. On a voulu créer un événement autour du jeu pour se faire une expérience professionnelle. Du coup, on utilisait nos compétences en ingénierie informatique au travers de ces rassemblements», explique Thierry Bérit-Debat. Ce rôle de formation et de conseil en orientation pour les jeunes qui se destinent à des carrières dans l’informatique, l’Azerty la poursuit. Surtout, l’association crée, invente, innove : le simulateur pour le Grand Prix virtuel, c’est eux ! Lors du PAGS, l’Azerty mettra à dispo certains de leurs jeux fun comme «L’Azertyrolien» (inspiré du Juste Prix : une souris gravit une montagne et arrivée au sommet elle doit évaluer au plus juste le prix du matos informatique qui s’y trouve) ou encore «Qui veut gagner des mégas», qui reprend le décor et le principe du célèbre jeu télévisé, mais avec des questions autour du jeu et de l’informatique et un animateur baptisé Jean-Pierre Fauxcul. Ce sera notre dernier mot.

Azerty Party, de samedi 10h à dimanche 19h. Les membres de l’Azerty se rassemblent chaque 3e samedi du mois à partir de 15h à la MJC du Laü.

                                                       

Difintel / New life game Les corners des gamers  

Difintel a detourer sans fondLes temps sont durs pour les vendeurs de jeux vidéo. «La bonne blague !» vous entend-on vous esclaffer. Soit, le marché des jeux vidéo est florissant, mais la concurrence est dure entre les indépendants, internet et les grandes surfaces. Les indépendants de la profession, comme Christophe Castagnier, de la boutique Difintel, rue Samonzet, sont un peu les libraires du jeu vidéo. Ils ont évidemment tous les cartons du moment (que l’on peut leur réserver) comme Destiny, Call of Duty, GTA, FIFA, mais aussi des jeux plus confidentiels ou qui ne se sont pas encore imposés et que l’on peut découvrir grâce aux conseils avisés du spécialiste : «Je ne peux pas affirmer que je connais tous les jeux que je vends, mais quand même une grosse partie.

«Je ne peux pas affirmer que je connais tous les jeux que je vends,
mais j’en connais une grande partie».

Car, quand je les reçois, je les teste.» Autre avantage d’une boutique dédiée, c’est la vente et l’achat de jeux et consoles d’occasion. L’évolution est tellement rapide et les nouveautés si abondantes (et d’une obsolescence rapide) que c’est cette activité «qui fait tourner la boutique». Grâce aussi, à la folie rétro-gaming («parce que c’est rigolo de retrouver les jeux sur lesquels on s’affrontait entre copains à l’adolescence») et aux animés. Comme pour les mangas (lire page suivante), les jeux tirés de dessins animés (eux mêmes tirés d’un manga, à la base) fonctionnent à fond sur les ados et adulescents (ces «grands» qui sont restés gamins, grosse cible des jeux). D’ailleurs, Christophe Castagnier confirme que manga, jeux vidéo, animés, web séries et science-fiction sont des univers qui s’entrecroisent, voire qui sont indissociables.

 

Difintel, rue Samonzet. Ouvert le lundi de 14h à 19h,    
et du mardi au samedi de 10h à 12h30 et 14h à 19h.
Tel.: 05 59 98 42 39 / New Life Games, rue Samonzet.
Ouvert du lundi au samedi de 10 à 12h30    
et de 14h à 19h. Tél. 05 47 41 69 89

                                                      

Bachi-bouzouk L’univers manga 

Bachi Bouzouk Manga recad p6Avec 5000 titres constamment en stock, Bachi-Bouzouk Manga! est LA boutique spécialisée de la ville, voire du Sud-Ouest (même à Bordeaux ou Toulouse, il n’y a pas autant de choix paraît-il). Des mangas pour tout-petits («Chi, une vie de chat» ou «Panda’panda», par exemple), pour ados (les incontournables «Naruto» et «One peace», entre autres) et de plus en plus, pour adultes (avec un graphisme moins agressif, des histoires plus profondes). Bref, l’univers manga est beaucoup plus étendue que ce que laisse croire son image d’Epinal : les-magas-c’est-pour-les-ados-et-c’est-violent. Pour Vincent Poeydomenge, qui propose des mangas depuis 11 ans (d’abord dans sa librairie BD, Bachi-Bouzouk, puis en créant Bachi-Bouzouk Manga ! il y a 8 ans), «le manga, c’est de la BD, au même titre que les comics US [...] La différence, c’est que c’est japonais (même si des auteurs français s’y mettent, et bien même, ndlr) et que ce n’est pas le même rythme dans la sortie des ouvrages, dans le récit, dans le graphisme. Mais aujourd’hui, beaucoup de parents n’hésitent plus à encourager leurs enfants à lire un manga.» Signe que l’univers manga s’ouvre. Evidemment, le lecteur-type a plutôt entre 12 et 35 ans, et les cartons d’édition restent les livres qui ont connu une adaptation en animés comme «Naruto» et «One Peace» (encore !). Mais Anne Poeydomenge, qui tient la librairie de manga paloise, compte parmi ses clients un couple de septuagénaires qui guette la sortie des derniers volumes de «Gouttes de Dieu», un manga consacré... au vin !

«Certains clients se mettent au japonais pour pouvoir lire et regarder les mangas en V.O.»

Deuxième effet «qu’est cool» du manga, c’est qu’il incite ses fans à s’ouvrir à la culture japonaise. Du coup, à Bachi-Boukouk Manga, on trouve aussi des ouvrages sur la cuisine japonaise, l’art du thé ou encore, parmi tous les produits dérivés («qui marchent fort») des accessoires comme les bento (la «lunch box» du Soleil levant, ou la «gamelle du midi» en bon français). «J’ai même des clients qui se mettent à apprendre le japonais pour pouvoir lire et regarder leurs manga favoris en V.O.», raconte Anne.

Bachi-Bouzouk Manga,
7 rue Latapie.
Tél. 05 59 27 07 22.
Le 17 octobre l’auteur des «Torches d’Arkylon» sera à la librairie...

                                                   

Joël romuale Thés et cuisine japonaise

Joel Romuale The p3 recadA Pau, les spécialistes du thé et de la gastronomie japonaise s’appellent Yuri Nagaya (Chef) et Joël Romuale (testeur et importateur de thés du monde), associés à la tête du restaurant L’Amateur de thés (lire en page Resto). Commencer à parler gastronomie japonaise et thés avec Joël Romuale est la garantie d’une discussion aussi passionnante que sans fin. Alors on a décidé de balayer quelques idées reçues. Pour le reste, une seule solution : s’imprégner avec patience et passion d’une culture richissime.

La cuisine japonaise c’est les sushis.
Faux. «Les sushi, au Japon, on en mange que très rarement car c’est extrêmement cher. Si l’on veut en manger, il faut aller voir un sushiya (chef spécialisé). Là deux façons de procéder : soit on vous présente les poissons crus et vous choisissez, soit, et c’est un honneur pour le chef, vous laissez carte blanche au sushiya. Pour un repas sushi, il faut compter 200 à 300€ par personne.» Par ailleurs, le sushi ne désigne pas un met, mais, à la base, un mode de conservation du poisson dans du «riz serré», traduction littérale de «sushi».

Ingrédients de base de la cuisine traditionnelle. Le riz (qui fait office de pain) et la soupe miso que l’on consomme à la fin du repas, et le bouillon dashi, confectionné avec de l’algue konbu et des copeaux de bonite (petit thon) séché, appelés katsuobushi.

Que boit-on en mangeant ?
Du thé ? Perduuuu. «Le thé, on en boit lorsque l’on reçoit. Pendant le repas, c’est généralement de la bière (buri)».

Spécificités de la cuisine japonaise.
Elle se résume en quatre mots : La technique (découpe, rapidité, précision et des modes de cuisson très variés); Le temps : celui des saisons (voire des demi-saisons car les produits sont choisis dans leur période de goût optimal), mais aussi celui de la réalisation (certains plats cuisent 3 jours !); La concentration : «tout se fait dans un esprit zen, proche de la méditation»; Le respect : des produits, de ses hôtes.

Le saviez-vous ? Le service à l’assiette que l’on connaît dans tous les restaurants vient du Japon. Traditionnellement, le service à la française se fait en présentant le plat, et chaque convive se sert. Ce sont d’ailleurs de grands chefs français qui ont importé ce mode de service en France. Et la cérémonie du thé dans tout ça ? «Pour l’expliquer, il faudrait deux gros livres», lâche Joël Romuale. Bon, ben, on va lire alors !

                                                     

Le cosplay

Cosplay recad detLe cosplay, qu’est-ce que c’est ?
Et bien tout est expliqué dans le nom : «cos» pour «costume»
et «play» comme «jouer».
Autrement dit, c’est jouer à se costumer.
Mais attention ! Pas n’importe comment et pas en n’importe quoi...
Le cosplayer joue à son personnage du moment : héros de mangas,
de bande dessinée, d'animation japonaise, de dessins animés, de films,
de jeux vidéo ou de comics. Mais l’habit, aussi chiadé soit-il,
ne fait pas le cosplayer. Lors d’un concours, quasiment incontournable
lors de convention maga & game, il est jugé sur sa présentation,
mais aussi sur sa présence scénique et son jeu... d’acteur.
Le cosplayer ne doit pas ressembler à son héros, il doit être son héros !
Au gré de nos rencontres, on nous a confirmé que des cosplayers palois,
cela existe (et on ne compte pas Sent Pançar, hein ?).
En revanche, il n’y a pas d’association dédiée.

 

 

 

 

 

                                                  

Quizz : êtes-vous manga gaga ?

Testez vos connaissances en manga, animés et jeux vidéo.

1) Dans One Peace, quel est le nom du navire des héros ?
a) Thousand Sunny
b) Oro Jackson
c) Moby Dick

2) Dans Fairy Tail, quel élément Natsu maitrise-t-il ?
a) L'eau
b) La glace
c) Le feu

3) Dans Naruto, comment appelle-t-on le chef du village de Konoha ?

Naruto det p7

a) Kazekage
b) Hokage
c) Raikage

 

 

4) Dans Dragon Ball Z, combien de boules
de cristal doit-on réunir pour invoquer Shenron ?
a) 5
b) 7
c) 9

5) Dans les Chevaliers du Zodiaque, quelle armure porte Shiryu ?
a) Cygne
b) Dragon
c) Phénix

6) Dans Pokémon, quel est le numéro de Pikachu ?
a) 25
b) 50
c) 100

7) Quelle race n'est pas représentée dans Final Fantasy XIV A Realm Reborn ?

Mario kart det

a) Lalafell
b) Elezen
c) Draeneï

 

 

 

8) Quel nouvel objet apparaît dans Mario Kart 8 ?
a) La fleur de feu
b) La super feuille
c) La plante piranha

9) Dans quel pays se déroule l'action du jeu Assassin's Creed Unity ?
a) Italie
b) France
c) Etats-Unis

10) Quel est le nom du dernier opus de Zelda ?
a) Skyward Sword
b) Hyrule Warriors
c) A Link Between World

                

                                                                                                                                         

Réponses

1. a); 2. c); 3. b); 4. b); 5. b); 6. a); 7. c); 8. c); 9. b); 10. b)