Dossiers

Halles de Pau, ça se précise sur les étals

halles-149Un aimant pour le centre-ville. C'est ainsi que François Bayrou a décrit les futures Halles de Pau dont on connaît en grande partie la composition.

27 étaliers actuellement présents sous les halles seront bien présents au sein du nouveau projet. Ils seront rejoints par cinq commerçants palois et cinq enseignes extérieures. Revue de détail : les bouchers Cieutat, Laguerre, Larrieu, Taillefer ; les boulangers-pâtissiers le Fromentier, le Pastis d’Amélie ; les charcuteries Abadie, Bordenave, Junqua, Marracq ; le caviste Thou ; les fromagers Obiergo, Salles ; les poissonniers De Matos, Haet ; les primeurs Camy, Garros, Zagoudia ; les volaillers Ballerat, Biraben, Castaing, Lauga, Laulhe ; les spécialités du monde avec les charcuteries espagnoles Rodriguez et Murro ; les autres spécialités avec les olives Raye de Haut et les confiseries Bertaso. Les entrants à présent : la Maison Constanti et la boulangerie Gamet ; pour les cuisines du monde, Coco-Viet (traiteur vietnamien) et le bar à tapas Simon-Knaebel. Pour les cafés, thé, infusion, la Brûlerie Royale prendra aussi un étal. Maison Foucart (bar à huîtres et crustacés), la Maison Balme (épicerie fine et produits truffiers), les requins-marteaux (poissonnerie, spécialités de poissons crus), Cosi si mangia (traiteur italien, pâtes, pizzas et autres spécialités italiennes), Au P’tit Dolmen (épicerie fine de produits bretons, crêpes et galettes).
Du côté de la mairie, l'ambition affichée est de 2 millions d'entrées par an. "En France, toutes les halles rénovées ont gagné 30 à 40 % de fréquentation" précise-t-on. C'est une société publique locale qui sera chargée de l’exploitation et de l’animation du site. Le chantier suit son cours dans les délais prévus. Les commerçants devraient pouvoir aménager à partir du mois d'avril. L'ouverture des halles est prévue pour le juillet 2018. Pour le carreau il faudra patienter encore jusqu'à 2019.