Pau à sang pour sang

don-du-sangCe serait votre première fois. Du coup, vous avez un peu peur. ça fait mal, ça dure longtemps ? Soyez zen ! Le don du sang, c’est juste une heure grand max et seulement 5 à 10 minutes de prélèvement. En résumé, une petite parenthèse dans votre quotidien. C’est à la fois pas grand chose et tellement beaucoup.

 

 

« Pourquoi je donne mon sang ? Parce que c’est rapide, simple. ça ne nous coûte rien, on est allongé et on a une collation en suivant. Et on a même droit à un stylo, » plaisante Cécile. Cette Paloise de 29 ans sait que son geste est précieux. « On ne sait pas à qui ça servira demain. Peut-être a un inconnu, peut-être à un ami ou un membre de notre famille... » La jeune femme fait partie des 5,6% de Palois qui donnent. Un chiffre qui peut sembler un brin ridicule, et pourtant, on est généreux à Pau :  l’indice de générosité nationale se situait à 4,21% en 2014...
Pourtant, comme le dit si bien Cécile, c’est tout simple de donner. Voisin de l’hôpital, l’Etablissement Français du Sang (EFS) accueille les donneurs toute la journée, du lundi au vendredi. Quatre à cinq fois par semaine, des collectes mobiles sont organisées dans toute l’agglomération paloise. Mais si, vous voyez, les gros camions ? Et bah voilà.
Tout le monde ou presque peut donner. « Il faut avoir entre 18 et 65 ans et peser 50 kilos minimum, explique-t-on à l’EFS palois. Avant le prélèvement, il y a un entretien avec un médecin, puis le donneur a droit à une collation. On le garde 20 minutes. » Et après, retour à vos occupations (évitez le sport, quand même, avec 480 ml de sang en moins dans votre corps, faut pas pousser !)
Ce dimanche 14 juin, pas besoin d’aller jusqu’à l’EFS, l’EFS vient à vous. Pour la journée mondiale du don du sang, le palais Beaumont se transforme en lieu de collecte de compét’. Faîtes donc une pause entre une sieste dans le parc et une glace chez Georgio et trouvez un créneau entre 10h et 16h30 : venez donc tendre le bras. 
Et passer un bon moment, parce qu’elle va vous faire du bien au moral, cette première fois.

EFS Pau, au Centre Hospitalier.
Lundi au vendredi de 8h à 16h.
Mardi au jeudi de 8h à 15h.
Mercredi de 8h à 13h30.
Toutes les dates des collectes sur www.dondusang.net.

 

 

La phrase
« Une belle erreur, puisque les Béarnais eux-même attendent avec impatience les prévisions météo de la côte basque espérant profiter des plages et du surf. Tandis que les basques se foutent totalement du temps qu’il peut bien faire à Pau… »
La suggestion lancée par David Habib à Fanny Agostini a visiblement
rendu chafouins les rédacteurs du blog Surfingbiarritz. L’élu, vice-président de l’Assemblée nationale, a en effet suggéré à la présentatrice météo de BFM de citer Pau et les communes du Bassin de Lacq dans son bulletin météo du mardi 2 juin, plutôt que Biarritz.

 

Le chiffre
33
C’est en degrés celsius la
température maximale relevée à Pau par Météo France ce jeudi 4 juin. Bon, on ne se plaint pas hein, maintenant que le soleil est là... Mais c’est un chouilla trop, quand même !

 

EN BREF
Au dodo !
La sieste post-déjeuner, au frais, au calme, et en musique... Vous en rêvez ? Alors séchez donc le boulot une petite heure, ce jeudi 11 juin à 14h, le temps d’une sieste à la médiathèque André-Labarrère. Dans le patio, musique classique, jazz, électro, musiques du monde vous emmèneront au pays des songes... Ou vous permettront
simplement de vous détendre, et c’est déjà le pied.

 

Celebrity show
Juuuuules-Edouaaaard !!! Si Patrick Bruel a des groupies, Jules-Edouard Moustic aussi. A Tmv, on est fan du monsieur de Groland et on ne doute pas que vous aussi. Du 16 juillet au 11 août, il sera parmi nous pour tourner le film « Groland la fiction. » Enfin, parmi nous, tout est relatif, mais pas loin en tout cas. Le tournage aura lieu en Béarn, entre Orthez, Pau et Peyrehorade, et surtout Salies-de-Béarn.

Fontaine, je boirai de ton eau
La semaine dernière, en pleine grosse chaleur, le Facebook de la ville de Pau soufflait aux internautes palois un bon plan qu’on s’empresse de partager avec  vous. Pau est dotée d’une quarantaine de fontaine à eau potable, dispatchées un peu partout dans la ville. De la place Clemenceau au bois de Pau, en passant par les allées de Morlaàs ou la plaine des jeux de Saragosse, elles sont en libre accès. Et bien figurez vous que sur le site de la Ville, une carte interactive de ces fontaines est proposée. Jetez-y un oeil histoire de savoir où vous désaltérer, lors de votre prochain footing (en plus ça évite d’avoir à se coltiner la bouteille d’eau, et ça, c’est un vrai plus !)
www.pau.fr/fontaines-eau-potable