Actualités

Faites de la musique !

concertPau lance un appel aux talents musicaux. 
Si vous êtes de ceux qui braillent
«c’est la salsaaa du démon »
sous la douche (et faux), laissez tomber.
En revanche, si vous savez nous donner
le La sans qu’il sonne comme un Do,
vous serez peut être intéressé.

 

 

La fête de la musique, ce n’est pas demain, mais n’empêche que ça se prépare. Et la Ville fait les choses bien puisqu’elle vous invite à y participer. Enfin, sous réserve que soyiez bon, évidemment. Vous avez jusqu’au 30 avril pour proposer votre candidature, que vous soyez un groupe ou un artiste seul, quel que soit votre genre musical. Mais attention, vous aurez un minimum de boulot à fournir pour séduire le jury, du genre remplir un formulaire d’inscription détaillé (dur, hein ?) et l’envoyer accompagné d’un portfolio (album, maquette ou liens d'écoute) et d’une fiche technique.
Si vous plaisez, vous jouerez le 21 juin sur l’une des scènes du centre-ville ou du Triangle, avec tous le matos et les régisseurs qui vont bien, pour vous permettre un set de dingue. Ou la veille de cette date officielle, parce qu’à Pau on aime la fête alors autant la faire sur deux jours. Et en plus vous aurez votre nom sur le programme officiel, aux côtés des artistes invités, excusez du peu.
Mais pourquoi vous faire ce cadeau, tout à coup ? Dixit la Ville (oui les villes parlent, à Tmv), c’est une façon de « renouer avec l’esprit d’origine de la fête de la musique : spontanée, ouverte à tous, amateurs compris, pour permettre à chacun de s’exprimer. » D’ailleurs, en parlant de ça, l’autre nouvelle conçernant cette fête de la musique est encore une meilleure annonce que tout ce qu’on vous a dit jusque là. Vous êtes invités à jouer à tous les coins de rues, sur les terrasses qui vous accepteront, partout, et ce qui vous chante. Même la salsa du démon, si l’envie vous en dit. Mais travaillez-la donc encore un peu sous la douche, il vous reste un peu de temps.
Renseignements et formulaire d’inscription sur www.pau.fr

 

                                              

La phrase
« Je suis content pour mon club, ma ville et ma région. Voilà, c’est tout ! »
Joël Rey, l’entraîneur des avants de la Section Paloise, avait plus de larmes que de mots samedi soir, pour exprimer son émotion.

                                                         

Le chiffre
3452
C’est le nombre de concurrentes inscrites à La Féminine de dimanche dernier. Un record, puisqu’elles étaient 2500 l’an dernier à avoir participé à la course de printemps.

                                           

EN BREF
Sus aux jobs d’été
L’été, c’est tout bientôt. Jeunes gens, pour pouvoir en profiter et vous payer vos week-ends à la plage, il va falloir trouver un job. Les employeurs viennent à vous (si c’est pas royal !) le mercredi 15 avril de 14h à 17h, à Quartier Libre au dessus de la cafétéria. La Mission locale et son bureau d’Information Jeunesse vous proposent de les rencontrer et de consulter les offres en accès libre. N’oubliez pas lettre de motivation et CV !
Rens. : 05 59 98 90 40.

                                           

E-py, vous en êtes ?
Vous avez un site ou un blog, et il est naturellement super top ? Vous pouvez encore postuler pour les Trophées e-py ! Rendez-vous sur www.e-py.fr.

                                            

Les déchetstris, ça en jette

ThinkstockPhotos-184003715Le pack de lait, dans la poubelle jaune, les feuilles mortes, dans la poubelle marron, le pot de peinture, dans... Dans quoi, d’ailleurs ? Et bien dans aucune de vos poubelles. 
Depuis 2012, le pot de peinture est considéré comme un DDS, un
déchet diffus spécifique ménager. Du coup, comme la colle, les produits pour voiture ou encore ceux pour nettoyer la maison, il faut jeter à part. En déchetterie, entendez. Mais la flemmardise est un défaut que l’on connaît bien, alors on vous a trouvé un moyen d’être éco-citoyen, au moins un jour. Le samedi 18 avril, si tu ne vas pas à la déchetterie, la journée DéchetsTri vient à toi, selon le slogan de l’organisme EcoDDS. Rendez-vous est ainsi donné de 10h à 17h sur le parking de Leroy Merlin à Bizanos, près d’Auchan.
Bon, on vous sent à moitié conquis par l’idée. Il nous faut réveiller votre conscience écologique. Si ces déchets spécifiques doivent être séparés des autres, c’est pour mieux valoriser les déchets qui vont à la poubelle et qui ne doivent  être pollués par des déchets représentant un risque pour la santé et l’environnement. Ah, serait-ce un tilt que l’on peut voir dans vos yeux ?
Familles-produits-e1387214501556Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire. Nettoyé, sale, encore à moitié plein... Qu’importe, votre bidon de lave-vitre rapporté fera
grimper le chiffre des déchets collectés lors de cette journée DéchetsTris. L’an dernier, 7 tonnes de déchets spécifiques ont été collectés, soit l’équivalent d’environ 7 mois en déchetterie. Ok, votre bidon ne pèsera pas bien lourd dans la masse, mais n’empêche. Et en plus, il sera un poids en moins sur votre conscience et ça, ça pèse pas mal dans la balance.
Plus de renseignements sur www.mesdechetsspecifiques.com

 

 

                                          

A tant rêver du roi,
un festival de talents

A tant rêver du Roi on finit par s’en éprendre. Pour sa quatrième édition, le festival palois continue de nous séduire, d’autant plus que cette année, il a mûri. 
« On a passé un palier en terme de programmation, » souligne ainsi Stéphane Sapanel, aux commandes d’ATRDR (petit surnom sympa pour un nom qui l’est tout autant.) Laëtitia Sheriff ou encore We insist ! sont ainsi des noms qui parlent au public. Pourtant, avoir des têtes d’affiches n’est pas la priorité de Stéphane. « L’an dernier, des spectateurs m’ont dit qu’ils ne connaissaient personnes sur les 15 groupes programmés. C’est justement ce que je veux entendre ! » A tant rêver du Roi est avant tout un festival qui cherche à donner de la visibilité à des groupes peu mis en avant de par leur parti pris et leur engagement à faire une musique sans concession. Des artistes indépendants et avant gardistes, hors normes un peu, bref, des qui collent avec l’esprit d’ATRDR. Des  résolument rock aussi, bien qu’on trouve quelques exceptions pour confirmer cette règle made in A tant rêver du Roi. Rock, l’autre artiste de ce festival l’est aussi : David Snug exposera à Bachi-Bouzouk et la Centrifugeuse.
L’an dernier, le festival a réuni 600 personnes sur deux jours. La curiosité des Palois ne devrait pas être démentie cette année non plus, surtout que 12€ la soirée de 7 concerts, ça fait pas chères les découvertes musicales. Et que dire du pass deux jours à 20€, avec un disque offert si réservation il y a. Que demande le peuple ? Si c’est du rock, ça tombe tout pile bien. Du jeudi 16 au samedi 18 avril à La Centrifugeuse. www.atrdr.net