Actualités

Emmaüs Pau-Lescar : le changement, c'est dimanche !

Utopiades1 p8 recadEt si on refaisait le monde ?
A Emmaüs, l’idée n’est pas nouvelle.
C’est même cette utopie
qui fait fonctionner l’association
fondée par l’abbé-Pierre.

 

 

 

 

 

Et ce dimanche, la communauté Emmaüs Pau-Lescar invite tous ceux qui le souhaitent à venir participer aux Utopiades. Une sorte d’olympiades des idées solidaires pour tenter de contrecarrer les écueils du capita-lisme. Ces premières Utopiades font suite à un projet monté en février dernier sous le slogan (enfin... C’est plus qu’un slogan), «Y’en a marre» : une scène ouverte d’expression libre, tendue comme on tend une main aux associations et porteurs de projets alternatifs. Sauf que c’est bien joli les discours d’intention, mais les actions, c’est mieux ! C’est ce qu’a pensé Emmaüs Pau-Lescar en invitant certains des acteurs entendus en février à venir présenter les projets concrets mis en place. Ainsi, se succèderont sur scène des représentants d’EHLG (Euskal Herriko Laborantza Ganbara) pour «une agriculture paysanne et durable», de Mix’Art Myris, un collectif d’artistes autogéré à Toulouse, ou encore de Marinaleda, un village espagnol en autogestion (une expérience unique en Europe). On allait oublier le local de l’étape, Jacques Pédéhontaà qui viendra parler de son projet de Principauté de Laàs. Et comme à Emmaüs il n’est pas question de refaire le monde sans musique, la scène sera aussi partagée par des artistes sensibles au combat du Village : Rocé, Hakim, de Zebda, ainsi que Jojo et Laulo des Hurlements d’Léo. Un dimanche pour changer le monde, ce ne sera peut-être pas suffisant, mais c’est un début.

Les Utopiades,    
dimanche 28 septembre,    
de 12h à 18h au Village Emmaüs Pau-Lescar. Gratuit.
Rens. : 05 59 81 17 82.
Contact :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                                                                  

LA PHRASE
« Nous espérons avoir donné envie aux touristes de revenir
à Pau et d’en parler.»
C’est la réaction de Pascal Giraud,
en charge du patrimoie architectural palois,
suite au succès des Journées du Patrimoine
où 25000 personnes se sont pressées
dans les différents sites palois ouverts pour l’occasion.

LE CHIFFRE
50000
C’est le nombre de visiteurs
qui se sont rendus le week-end dernier
au Salon AéroAdour,
couplé avec les Journées Portes-ouvertes
du 5e RHC et son très populaire meeting aérien.

EN BREF
Les fous du vélo
Tmv salue l’idée folle de deux Palois
qui veulent montrer que l’on peut aller fort loin à vélo,
sans pour autant ressembler à Lance Amstrong
(et sans rien prendre non plus, d’ailleurs).
Pour prouver ce qu’ils affirment,
Fanny
Tallavignes et Kévin Fievet
sont partis lundi dernier de Mulhouse,
pour rejoindre, à la seule force des mollets,
le détroit du Danube, en Roumanie.
Sans aller jusque là, on peut aussi
commencer par chevaucher
son destrier roulant pour le trajet maison-boulot.
Ce sera déjà pas si mal.

                                                                

Et si on dansait assis ?

Danse assise p9 recadQuand on dit «danse», on pense tout de suite à «mouvements», «entrechats», «sauts» et «petits pas». Et bien on a tort ! Parce que figurez-vous que la danse assise, ça existe, que c’est drôlement ludique, et que ce n’est pas seulement réservé aux personnes handicapées ou âgées. Car la danse assise n’est pas de la danse adaptée pour les personnes à mobilité réduite, mais une discipline à part entière, fort courante au Brésil (où il n’y a pas que des danseuses qui remuent leur popotin en string). Elle consiste simplement à faire des mouvements, en rythme, sur des musiques entraînantes, mais seulement avec le haut du corps. Une discipline qui, paraît-il, ouvre aussi l’esprit, et c’est bien là son intérêt. Et vous savez quoi ? A Pau, on peut parfaitement s’initier à cette danse de fauteuil. Où ça ? Au sein de l’association Pau Béarn Handisport présidée depuis tout récemment par Isabelle Donnadille. L’asso, qui œuvre pour un changement de regard sur le handicap, ouvre l’ensemble de ses sections aux handicapés, bien sûr, mais aussi à tous les valides. Alors bougez-vous les fesses et venez danser assis !

 

Pau-Béarn Handisport.    
14 av. Saragosse.    
Tél : 05 59 80 13 87.    
Secrétariat tous les lundis    
et jeudis de 9h-12h et 14h30-17h30.        
Les autres jours de la semaine,
de 9h à 12h.