Les Retro Gamers au ciné

ACTU New Life GamesCe week-end au CGC Saint-Louis

 

 Ce week-end, si vous comptiez admirer Michel Houellebecq en bermuda de cycliste dans «Near Death Expérience», le dernier Kervern-Delépine, ce ne sera pas au CGR Saint-Louis du centre-ville. Les 12 salles du complexe cinéma sont réservées à la communauté des gamers de Pau, et au-delà (même de l’infini) pour le James Game Center, deuxième du nom. L’an passé, James Magnier, l’organisateur de cet événement consacré au rétro-gaming, avait réquisitionné deux salles du Saint-Louis. Devant le succès, cette année, il a carrément loué toutes les salles. Et pour y faire quoi ?
Jouer. Jouer. Jouer. Et encore jouer. Mais pas sur les jeux dernier cri, plutôt sur les trucs qui ont nourri notre adolescence, voire notre enfance. Car le rétro-gaming est un peu aux jeux vidéos ce que radio Nostalgiiiiiie est à la musique : une madeleine addictive. Du coup, ce sont des centaines de gamers venus de partout qui pourront profiter sur deux jours (sans jamais le voir, le jour) de bornes Arcade en accès illimité (vous savez ces jeux qu’on trouvait  autrefois dans les cafés), mais aussi sur des vieilles consoles NES, Super Nintendo, Megadrive. Le tout évidemment ponctué de superplay et de tournois, dont le super Street Fighter II X, mais aussi des expos, des films et des invités : Florent Gorges (Omaké books,Pix'n Love,Nolife), Laurent Charrier (Fanboy Area, Flander's Company), Ken Bogard (Commentateur VS Fighting), Mattsun & TMF (invités Japonais SSFIIX).
«Le but de ce week-end est vraiment de rassembler toute la communauté des gamers palois», note Sébastien Cabrera du magasins de jeu vidéo New Life Game, rue Samonzet à Pau.

  PRATIQUE            

James Center Game, samedi 20 et dimanche 21 septembre au Méga CGR Saint-Louis, en centre-ville.

  HORAIRES            
Samedi de 10h30 à 2h et dimanche 10h30 à 22h30.

  TARIFS                 
Entrée 1 jour : 12€
Pass 2 jours : 20€
 
  RENSEIGNEMENTS   
www.jamesgamecenter.com

                                                                                                                                                        

La phrase
«Profitez-en bien car c’est peut-être la dernière saison.» La phrase barre le programme 2014-2015 du théâtre du Monte-Charge. Qui y monte, à la charge, dans l’édito qui l’accompagne sur internet. Contre «l’intelligencia», les élus (pas tous), la Drac. Bref, Betina Schneeberger et Alain Destandeau, depuis 37 ans à la tête du théâtre palois poussent un coup de gueule et s’interrogent sur leur capacité à résister encore...
www.theatre-montecharge.com

 Le chiffre
97, c’est le nombre d’équipes d’architectes qui ont déposé leur candidature pour le concours des futures halles de Pau. Après un sérieux écrémage du jury, elles ne sont désormais plus que 6
en lice. Et fin décembre ou début janvier 2015, il n’en restera qu’une.

   EN BREF...  

A l’école !
Dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, pas si nouveaux à Pau puisque la semaine de 4 jours et demi y est en place depuis l’an dernier, la mairie recherche des intervenants compétents pour encadrer les ateliers «remue-méninges». Autrement dit, des études dirigées, qui se tiennent les lundi, mardi et jeudi de 16h15 à 18h. Êtes-vous compétents ? C’est cela la question. Pour le savoir, la mairie organise un test d’aptitude le lundi 22 septembre : 1h30 d’interro avec une épreuve de français et une de maths. Si vous passez cette étape, vous passerez un oral avec lecture le 1er octobre. Les résultats seront communiqués le 3 octobre pour un retour à l’école le 6. Les intervenants seront rémunérés 13,04€ de l’heure. Mais avant tout, il faut s’inscrire en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , en communiquant ses nom, prénom, coordonnées téléphoniques
et mail, au plus tard le vendredi 19 septembre.

                                                                                                                                                        

Jeu de go, on y «go» !

ACTU jeu de go

Des intersections, des pions...
Le Go, un jeu «profond» et «complexe»
aux règles simples. Hum...

On reste dans le jeu, mais bien loin de l’informatique, avec le jeu de Go. «Un jeu aussi vieux que méconnu», lâche Siméon Girousse, du club de Go à Pau. Inventé il y a plusieurs millénaires en Chine, le Go fait s’affronter des pions noirs et des pions blancs. Jusque là, tout va bien. Sauf que le but n’est pas de dégommer l’adversaire, mais d’occuper un territoire plus grand que lui. Et puis ça ne se joue pas sur un damier ou  un échiquier, mais sur une grille, appelée goban. Le goban est composé de 19 lignes et de 19 colonnes, soit 361 intersections. Et c’est sur ces instersections que vont s’affronter les joueurs.
Après, c’est un peu compliqué à expliquer par écrit, mais il paraît que les règles «sont très simples et se comprennent en 5 minutes quand on vous les explique en direct.» ça tombe bien, le club de Go palois est justement présent, aux journées portes ouvertes de la MJC du Laü, ce samedi 20 septembre.
Alors on y «go» !
On peut aussi se référer à ce site: www.jeudego.com/