Actualités

L'hôpital et la banque alimentaire jouent malin

repas-201Alors qu’il était contraint de détruire chaque jour
6 à 8 kg d’excédents de repas,
l’hôpital de Pau vient de signer une convention
pour résoudre ce problème de manière durable,
avec la banque alimentaire Béarn et Soule.

 

Ces excédents seront donnés à la banque alimentaire, via deux tournées hebdomadaires. Ce qui représente peu ou prou 9 000 repas par an ! L’accord a été signé par Jean-François Vinet, directeur de l’hôpital palois et Jean-Bernard Casenave, président de la banque alimentaire. Un volume qui correspond à un peu plus de 1 % de la production annuelle de repas du centre hospitalier, évaluée à 750 000 par an, soit 3 000 par jour ! "Cette collecte s’ajoute à la tournée des grandes surfaces que nous opérons déjà et à celles réalisées auprès de la cuisine centrale de Pau et du centre hospitalier des Pyrénées" souligne Jean-Bernard Casenave.