Actualités

"Matador Yankee", premier roman pour JB Maudet

JB Maudet 187

 

 

Enseignant à Pau, Jean-Baptiste Maudet
publie un premier roman remarqué.

 

Géographe, enseignant chercheur à l'université de Pau, Jean-Baptiste Maudet vient de publier son premier roman "Matador Yankee" édité par Le Passage. Remarqué le 4 janvier par Le Monde des livres sous la plume de l'académicienne Barbara Cassin, le roman nous conduit au Mexique dans le sillage de son héros John Harper, torero, à la jeunesse marqué par les rodéos mexicains de Chino à Los Angeles. Lancé avec le héros dans un road trip palpitant le lecteur se retrouve aux confins de la Sierra Madre dans un village, Hermosillo, où les habitants apprécient autant les spectacles taurins que les joyeuses libations qui vont avec. Néanmoins le matador à la mèche blonde va entrer dans l'arène, dette de jeu oblige. Dans la tribune le maire et son épouse sont sans nouvelle de leur fille, retenue dans les bas-fonds de Tijuana.

Aux confins du Mexique, on suit Harper un torero de Los Angeles

La corrida ne se passe comme prévu dans l'arène devenue une souricière. John Harper en réchappe avec le serment de ramener saine et sauve la fille de l'édile. Jean-Baptiste Maudet a troussé un premier roman affûté qui ne vous tombera pas des mains comme ça. Pour l'auteur et universitaire, les jeux taurins sont devenus matriciels dans son travail de recherche. Il a effectué plusieurs séjours aux États-Unis où il a étudié le rodéo et la figure contemporaine du cow-boy. En dépit des murs, la porosité des cultures entre le Mexique et les États-Unis affleure à chaque page du roman. Il faudra suivre l'auteur palois qui a déjà bouclé un deuxième opus.

Jean-Baptiste Maudet présentera "Matador Yankee" 
à la librairie Tonnet
samedi 9 février à 11h
.

 

 

 MAIS AUSSI 

OUSSE DES BOIS 115Marché Dimanche à Ousse des Bois

Inauguré en 2010 en pleine période de revitalisation du quartier, le marché dominical d'Ousse des Bois a trouvé sa vitesse de croisière. Au-delà des habitants du quartier, des Palois venus d'autres secteurs de la ville y ont pris leurs habitudes. Une grosse partie des étals est consacrée à l'alimentaire. Ici, la tomme de brebis des Pyrénées côtoie les pastillas marocaines. Si vous avez décidé de vous lancer dans une garbure un dimanche matin et que vous n'avez rien sous la main, vous trouverez sans difficulté tous les légumes et même le talon de jambon sur le marché. L'étal du boucher voisine avec les pâtisseries à la patte d'amende. Ne vous privez pas des excellents pains marocains et du couscous à emporter. Par beau temps, vous croiserez sur le marché de l'Ousse des Bois, Thierry Leray et son Vespresso café qui font le déplacement à l'occasion. Un peu plus en amont, les camelots vendent des vêtements et autres accessoires. À ne pas manquer non plus, la pittoresque épicerie-café, Chez Fati.

 

CARNAVAL BIARNES 187Sent Pançard fait déjà parlé de lui

Des affiches ont fleuri en ville rappelant la tenue prochaine du combat entre le Maître de la “hartèra” et du désordre, Sent Pançard et son éternel ennemi, Carême, garant de l’austérité et de l’ordre. Le Carnaval Biarnés se rapproche. Il se déroulera du 28 février au 3 mars au cœur de la ville et dans le quartier du Hédas.