Actualités

En bref, suite

Emmaus 153Le festival Emmaüs fait une pause

L'agenda de cet été contera une date en moins
et pas des moindres puisque la Communauté
Emmaüs de Pau Lescar a fait savoir qu'il n'y
aurait pas d'édition 2018 de son festival.

"On veut se poser et réfléchir. Nous avions déjà
hésité à repartir lors de des deux dernières années" a déclaré Germain Sarhy
le fondateur de la communauté béarnaise.

 

 

 

Bachi bouzouk 153Bachi Bouzouk a perdu son papa

Vincent Poeydemenge, fondateur
et propriétaire de la librairie Bachi
Bouzouk est décédé brutalement
samedi 10 février à l'âge de 45 ans.
Depuis la librairie de la rue Latapie,
Vincent Poeydemenge avait tissé
de nombreux liens et il animait
la vie culturelle paloise de riches
rendez-vous. Jamais à cours d'idées
pour défendre la BD, il a fait
de Bachi Bouzouk une place forte
de la BD, connue et reconnue bien audelà
de la ville de Pau.

Santé : le tep scan facilite la vie des patients

Utilisé dans le dépistage précoce des cancers, le tep scan (tomographie par émission de positons)
est utilisé depuis quelques mois à l'hôpital de Pau. L'outil pourra aussi servir pour la maladie d’alzheimer
ou tout autre trouble neurologique. depuis juillet 2017, 1 500 patients ont bénéficié d’un diagnostic
très précis d’un cancer. sans cet équipement, ils auraient dû se déplacer à Bordeaux ou Toulouse.

Villa nitot 153La villa Nitot se refait une beauté

Elle fait partie du fleuron des villas de l'époque anglaise de Pau.
La villa Nitot, vendue par la ville en 2016, se refait une beauté
avant d'accueillir ses nouveaux propriétaires.
C'est le Groupe d’investissement patrimonial
de Thierry Cardot qui se charge de transformer
la villa en 6 ou 7 appartements dont le prix au mètre carré
avoisinera les 3 800 €.
L'impressionnante bâtisse de style anglo-normand
en surplomb du stade nautique fut bâtie en 1890.

hippodrome 153Belle saison à l'hippodrome

Plus de 50 000 spectateurs ont assisté au Meeting d'hiver de Pau au bout
des 27 journées de courses, du 2 décembre au 18 février.
Les paris se montent à 939 076 euros joués lors du meeting.
Rien que le 4 février, à l'occasion du Grand Cross,
plus de 8 000 personnes ont assisté à l'épreuve.
À noter aussi, un rajeunissement du public